_

TOUT EST LIE 1 600px

 

La CEF (Conférence des Evêques de France) lance un nouveau webzine 
« Tout est lié », consacré à l’écologie intégrale.

Questionnements, débats, initiatives, actions engagées durablement, expérimentations, le magazine s’enrichira en permanence de ce qui se vit partout dans l’Église et dans la société, à travers quatre rubriques, reprenant les grands axes de Laudato Si’ : constater, enraciner, comprendre et agir.

L’écologie intégrale est un chemin pour « faire Église » : ce magazine en sera le reflet.

Découvrir le 1er numéro

 

L'Eveil à la Foi, en famille, à la maison

PENTECOTE 02

Viens Esprit Saint !
Viens Esprit Créateur !


Pendant les 50 jours du temps pascal, depuis la fête de Pâques, nous avons cheminé avec la Parole de Dieu et célébré cette joie de Pâques en union avec toute l’Eglise et avec le monde entier. Aujourd’hui, fête de Pentecôte, nous célébrons la venue de l’Esprit-Saint. Comme promis, Jésus envoie l’Esprit Saint à ses amis. Cet Esprit nous est donné à nous aussi aujourd’hui. Il nous donne force et courage pour accueillir le don de Dieu et témoigner de son amour.

La fête de la Pentecôte, cinquante jours après Pâques, célèbre la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres et la naissance de l’Église. Avant l’Ascension, le Christ avait annoncé à ses disciples : « Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8). Le jour de la Pentecôte, l’Esprit Saint donne aux disciples la force d’annoncer la Bonne Nouvelle dans toutes les langues et à toutes les nations : « Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit » (Actes 2, 4). Depuis ce jour, l’Église est le temple de l’Esprit. C’est lui qui nous donne force et courage pour nous tourner vers le Père, pour entendre la Parole de Dieu et témoigner en actes de l’amour fraternel pour les autres.

Trésor de Dieu en famille – Chevalet N°1 p. 86

Pentecôte

ECOUTER

https://www.youtube.com/watch?v=9MtDIFCiZ_I

Vous pouvez partager avec vos petits

• Quels sont les personnages ? les lieux ?
• Que se passe-t-il ?
• Quels sont les gestes, les paroles ?

PRIER

Préparer une belle coupe avec de l’eau que vous déposerez devant votre jardin de Pâques ou votre coin prière.
Introduire la prière en allumant les bougies et inviter chaque membre de la famille à faire un beau signe de croix.
« Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen »

« L’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par son Esprit qui habite en nous, Alléluia » (Rm 5, 5 ; 8,11)

En ce temps pascal, nous demandons au Seigneur de bénir cette eau.
Nous allons par cette eau nous rappeler notre baptême. Plongés dans la mort, le Christ nous rejoint dans tout ce qui peut être signe de mort, de fragilité dans nos vies pour que nous puissions vivre de sa vie.

Nous plongeons notre main dans l’eau et refaisons un signe de la croix pour vivre de notre baptême.

Chantons : Viens, Esprit Saint ! Viens dans nos cœurs !

PENTECOTE 1Lecture des actes des apôtres (2, 1-11)

A Jérusalem, les amis de Jésus sont réunis dans une maison avec Marie.
Soudain, ils entendent le bruit d’un vent furieux et ils voient comme des flammes descendre sur eux.
C’est l’Esprit Saint que Jésus a promis et que Dieu leur envoie.
Les apôtres sortent dans la rue. Plus rien ne leur fait peur.
Ils disent à tout le monde : « Jésus est ressuscité, nous l’avons vu, il est vivant. »
Il y a là des gens de tous les pays qui parlent tous des langues différentes, et tous comprennent ce que disent les apôtres.

Chant à l’Esprit - https://www.youtube.com/watch?v=xE6uLqHmrC4

Nous pouvons partager un moment où nous avons senti la présence l’Esprit dans notre vie.

Esprit Saint, tu es le vent qui nous pousses
à parler des merveilles de Dieu.
Tu souffles en nos cœurs et tu les gonfles d’espérance.
Tu nous donnes la force de prier et
de nous aimer les uns les autres.

Nous prions pour tous les malades, les familles en deuil, les victimes de violences…
Viens Esprit saint
Nous te prions pour toutes les familles…
Viens Esprit Saint
Nous te prions pour l’Eglise
Viens Esprit Saint


En communion avec toute l’Eglise et le monde entier, nous pouvons dire la prière que Jésus nous a apprise : Notre Père

Que le Seigneur nous garde dans son amour et qu’il nous bénisse, le Père, le Fils et le Saint Esprit. (Tracer le signe de croix sur le front de l’enfant). AMEN !

JOUER ET EXPERIMENTER

L’Esprit Saint est comme le souffle du vent qui pousse et fait avancer, il est comme la colombe qui annonce la paix, il est comme le feu qui éclaire et réchauffe.
Nous vous proposons de jouer et d’expérimenter le souffle du vent, notre souffle.

Dehors, observez ce que le vent produit. Regardez l’effet du vent dans le linge, dans les arbres … sentez le vent sur votre peau…
Observez votre souffle. Souffler sur une fleur de pissenlit, une bougie, dans un instrument de musique… faites des bulles de savon…

Fabriquer une colombe

• Une feuille de papier bristol A4 • Une feuille A4 80 gr • Un cutter • Du fil de pêche ou une baguette

1. Reproduis le corps de la colombe sur du papier bristol et découpe-le.
2. Demande à un adulte de faire une fente avec un cutter.
3. Plie une feuille en accordéon.
4. Enfile ton pliage dans la fente jusqu’au milieu, pour faire les ailes. Rapproche les deux extrémités. Passe un petit fil pour la suspendre ou fixe-la sur une baguette pour la tenir en main.

PENTECOTE COLOMBE 01    PENTECOTE COLOMBE 03

PENTECOTE COLOMBE 03    PENTECOTE COLOMBE 04

Fabriquer un moulinet

Matériel
• un crayon avec gomme • des punaises ou des attaches parisiennes • des ciseaux • des feuilles carrées

1. Plie pour marquer les diagonales.
2. Trace des repères à plus de la moitié du bord et découpe à partir du coin.
3. Replie les coins A, B, C, D vers le centre.
4. Pique la punaise ou l’attache parisienne au travers des 4 pointes et du centre du moulin.
5. Fixe la punaise ou l’attache parisienne dans la gomme.

PENTECOTE MOULINET 01    PENTECOTE MOULINET 02



Pour vous parents :

L’Esprit Saint dans la Bible

« Esprit », en grec « pneuma », désigne le souffle ou le vent.
Dans la Bible, L’Esprit est présent dès la création. « Le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux » (Gn 1, 2). Il est le souffle de vie qui vient de Dieu : « Le Seigneur Dieu modela l’homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant » (Gn 2, 7). Il donne aux prophètes la force de dénoncer les injustices, les infidélités à Dieu.
En Jésus, l’Esprit est à l’œuvre. Dès sa conception, l’Esprit est là :« l’enfant qui est engendré en elle [Marie] vient de l’Esprit Saint » (Mt 1, 20). Au baptême « L’Esprit Saint, sous une apparence corporelle, comme une colombe, descendit sur Jésus » (Lc 3, 22). Puis avant de commencer sa mission, poussé par l’Esprit, il part au désert. Avec Lui, il discerne les impasses à éviter, les combats à mener, les fidélités à vivre. Chaque instant de sa vie est animé par l’Esprit Saint. Il le guide et le soutient afin qu’il reste en communion avec son Père. À la synagogue de Nazareth, Jésus se présente comme l’envoyé de Dieu, celui en qui Dieu réalise sa promesse, lorsqu’il lit le passage d’Isaïe : « L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle... » (Lc 4, 18).
Avant son arrestation, Jésus dit aux disciples : « l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit » (Jn 14, 26). Il ne laisse pas ses disciples orphelins. À la Pentecôte, l’Esprit, don de Dieu, est répandu sur les apôtres, premiers témoins de la résurrection de Jésus. Sa force leur donne l’audace d’annoncer au monde que Jésus est vivant. Ainsi naît l’Église. Ce même Esprit continue à animer les communautés chrétiennes, Esprit qui relie le Père et le Fils et fait circuler l’amour.

Trésor de Dieu en famille – Chevalet N°2 p 80



Propositions précédentes :

Septième dimanche de Pâques

L'Ascension

Sixième dimanche de Pâques

Cinquième dimanche de Pâques

Quatrième dimanche de Pâques

Troisième dimanche de Pâques

Prière du soir avec ma marionnette

Deuxième dimanche de Pâques

Vivre la Semaine Sainte

PRIER : regarder ce qui est beau, bon et bien

Evangile du cinquième dimanche de Carême : la résurrection de Lazare

Le 25 mars, c’est la fête de l’Annonciation

Evangile du quatrième dimanche de carême : Jésus et Bartimé

Le 19 mars, c’est la saint Joseph. Avec lui, nous pouvons prier.

Evangile du troisième dimanche du carême : Jésus et la samaritaine

Un Carême inédit



 Toutes ces propositions s'appuient sur
Trésor de Dieu en famille, Chevalets N° 1 et N° 2
Diffusion Catéchistique Lyon - Editions Mane-Tardy

Service Diocésain Catéchèse et Catéchuménat - Éveil à la foi
Isabelle Ungeschiekt

 

Ma séance de caté à la maison

MAINS ENFANT


Le dimanche 31mai est un jour de fête, la fête de la Pentecôte.

40 jours après sa résurrection, Jésus retourne auprès de son Père : c’est la fête de l’Ascension.
Les apôtres qu’il a choisis pour continuer sa mission ne le verront plus de leurs yeux. Avant de les quitter, Jésus a promis à ses disciples : « Vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint. » (Ac 1, 8)

Le jour de la Pentecôte, les apôtres sont réunis au Cénacle (grande pièce principale des maisons juives), ils sont enfermés par crainte des Juifs et des Romains qui ont fait mourir Jésus. Marie est avec eux. Ensemble, ils prient dans l’attente du don promis par Jésus.

pentecote3Lecture du livre des actes des Apôtres (Actes 2, 1-11)

Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie toute entière. Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon les dons de l’Esprit. Or, il y avait à Jérusalem, des juifs religieux, venant de toutes les nations sous le ciel. Lorsque ceux-ci entendirent la voix qui retentissait, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient en pleine confusion parce que chacun d’eux entendait dans son propre dialecte ceux qui parlaient. Dans la stupéfaction et l’émerveillement, ils disaient : « Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ? Comment se fait-t-il que chacun de nous les entende dans son propre dialecte, sa langue maternelle : Parthes, Mèdes et Elamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, de la province du Pont et de celle d’Asie, de la Phrygie et de la Pamphylie, de l’Egypte et des contrées de Lybie proche de Cyrène, Romains de passage, Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu. »

Pour mieux comprendre :

A l’origine, la Pentecôte est une fête juive : Shavuot. Elle commémore le don de la Loi par Dieu, (les 10 commandements ou paroles de vie) sur le Mont Sinaï. C’est aussi la fête des prémices des récoltes. Elle a lieu 50 jours après la Pâque. C’est une fête de recueillement et de prière. Les Juifs étaient invités à se rendre en pèlerinage au Temple de Jérusalem. Ceci explique que les Apôtres étaient en prière et qu’il y avait beaucoup de monde à Jérusalem. Dieu choisit ce jour pour donner son Esprit.

Le passage de cette Parole de Dieu débute en nous parlant d’un « violent coup de vent » venu du ciel. Dans la Bible, on associe souvent le vent à la présence de Dieu. Jésus le comparait au vent qui souffle où il veut, qui fait entendre sa voix, mais dont on ne sait pas ni d’où il vient, ni où il va. Le vent, on ne le voit pas, mais par certains signes, nous savons qu’il y a du vent: il siffle à travers les branches et à nos fenêtres, les feuilles des arbres bougent, et par sa force, il soulève la neige ou les grains de sable, il fait tourner des éoliennes, etc. C’est un peu comme cela avec l’Esprit Saint. Nous ne savons pas où il est, mais, grâce à la foi, nous pouvons reconnaître les signes de sa présence. En fait, on peut dire avec certitude que l’Esprit Saint est… partout !

Le vent de la Pentecôte met en mouvement. L’Esprit Saint est la force intérieure qui va pousser les apôtres à agir et à annoncer la Bonne Nouvelle de jésus ressuscité. Car l’Esprit Saint agit en nous et avec nous. Par exemple, quand tu as le goût d’aider, c’est l’Esprit Saint qui agit en toi et t’invite à offrir ton aide. Quand tu sens que tu as la force de pardonner à quelqu’un, c’est l’Esprit Saint qui met en toi l’Amour de Dieu. Quand tu veux dire merci à Dieu, c’est l’Esprit Saint qui t’apprend à le prier et le remercier. Donc le premier lieu où se trouve l’Esprit Saint, c’est en toi, car il est descendu en toi le jour de ton baptême !

Echange en famille :

Bien lire la Parole de Dieu, chacun souligne une phrase, un mot qu’il aime.
• Pourquoi les disciples ont-ils peur ?
• Quels gestes, quelles paroles les apaisent ?
• Et nous, qu’est ce qui nous rassure lorsque l’on a peur ?
• Dans quelle circonstance pouvons-nous demander la force de l’Esprit Saint ?
montgolfiere

Activité : La montgolfière de l’Esprit-Saint

* Matériel - Des feuilles de papier - Un ballon de baudruche - De la ficelle - Une boîte d’allumettes vide - Une paire de ciseaux - De la colle. - Feutres ou crayons

* Marche à suivre : Couper 2 morceaux de ficelle de 50 cm chacun. Les nouer autour du nœud du ballon de sorte qu’ils forment 4 morceaux de même longueur. Pour faire la nacelle, scotcher la boîte d’allumettes aux 4 ficelles. Entourer le ballon d’une bande de papier à laquelle on fixera des bandes de papier sur lesquels on aura écrit les mots des fruits de l’Esprit que l’on aime : amour, joie, paix, confiance, générosité, attention envers les autres…

* Accrocher le ballon au plafond au dessus du coin prière ou dans ta chambre pour ne pas oublier la présence de l’Esprit Saint


Prière

« Esprit de Dieu, Esprit d’amour, tu viens souffler sur nos peurs, tu viens nous donner la force de nous aimer les uns les autres, tu nous pousses à inventer les couleurs de la joie, tu es la musique qui fait chanter nos vies ».

image3   
Réalisation de Keylan - Toulon sur Arroux




Propositions précédentes :

L'Ascension

Mercredi 06 mai 2020 - Suivons les apôtres après la résurrection

Un voyage virtuel, un camp de 5 jours !

Mercredi 08 avril 2020 - La Semaine Sainte

Dimanche des Rameaux et de la Passion en famille

Mercredi 01 avril 2020 - Passons la mer avec Moïse

Le 29 mars - 5ème dimanche de Carême

Mercredi 25 mars - L'Annonciation

Mercredi 18 mars 2020 - Marchons avec Noé

Le mercredi, j'ai caté

 

 

Aumônerie des ados : garder du lien

24 mai : Journée Mondiale des communications

communicationsChaque année, depuis le concile Vatican II, les catholiques sont invités à participer à la « Journée Mondiale des Communications Sociales ».

L’événement, qui se décline le dimanche entre l’Ascension et la Pentecôte, cette année le dimanche 24 mai, a pour objectif de mieux faire connaître les moyens de communication au niveau des paroisses, des diocèses et des services de l’Eglise catholique.
À chaque époque, l’Église sait utiliser les moyens disponibles pour répondre aux défis toujours nouveaux et communiquer l’Évangile. Elle utilise les moyens actuels : sites Internet, blogs, newsletters, bulletins diocésains, journaux paroissiaux, affiches, radio et télévision, édition.


Prions pour les hommes et les femmes professionnels de la communication !


Découvrir le message du Pape François pour la 54e Journée Mondiales des Communications Sociales, dont le thème est : « Afin que tu puisses raconter à ton fils et au fils de ton fils » (Ex. 10, 2). La vie se fait Histoire.



14 mai 2020 - Journée mondiale de prière et de jeûne

14 mai 2020

La Déclaration sur la fraternité humaine pour la paix et la coexistence commune a été signée par le pape François et le grand imam d’al-Azhar à Abu Dhabi le 4 février 2019, invitant tous les croyants à unir leurs efforts et leurs prières pour un monde plus juste et plus fraternel.

Prolongeant cet évènement si particulier, le Haut Comité pour la fraternité a été créé, réunissant des membres de différentes religions, le vatican y étant représenté par Mgr Ayuso Guixot, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

Ce comité a pris des initiatives pour mettre en oeuvre la Déclaration d’Abu Dhabi et il nous invite aujourd’hui à nous unir face à la pandémie en exprimant notre fraternité par nos prières et par une journée de jeûne le jeudi 14 mai.

Voici un extrait du communiqué :
« Le Haut Comité de la Fraternité Humaine propose le 14 mai 2020 prochain pour prier, pour observer le jeûne et invoquer Dieu en faveur de l’humanité.
Le Comité appelle ainsi tous les leaders religieux et tous les hommes partout dans le monde de répondre favorablement à cet appel humain et de s’adresser à Dieu en une seule voix pour qu’Il Sauve l’humanité et l’Aide à mettre fin à cette pandémie et à lui rétablir la sécurité, la stabilité, la santé et la prospérité de façon à rendre notre monde, après la fin de cette pandémie, plus humain et plus fraternel qu’avant. »

Lire le communiqué en entier

 

Le mot de l'évêque du 30 mars

2020 03 30

Le Christ porte avec nous le poids de cette épreuve
Message du lundi de Monseigneur Benoît RIVIERE

 



Autun, lundi 30 mars 2020

Bonjour, chères voisines, chers voisins,

Le Premier Ministre l’a donc annoncé, la période de confinement est prolongée jusqu’au 15 avril, et peut-être davantage !

Tous s’attendaient à cette décision, mais j’avais beau savoir qu’elle était nécessaire, elle a éveillé en moi plusieurs réflexions. Je vous les partage simplement.
- Comment vais-je vivre encore ainsi cette épreuve ?
- Comment sortirons-nous de cette épreuve ?
- Et que désirons-nous profondément changer en nous et entre nous, déjà, au cours de ce temps de confinement ?

Nous sommes en Carême, et nous nous demandons si ce Carême aura une fin !

Je veux garder devant les yeux du cœur l’image du Christ en croix : le Christ porte avec nous le poids de cette épreuve. Il connait mes questions.

Le Christ connait mes hésitations, mes doutes et mes larmes. Le Christ porte sur lui la blessure de nos révoltes et de nos abattements. Il sait l’insondable souffrances des malades, des soignants, des familles et celles des lieux où l’on meurt de solitude.

Et le Christ connait l’immense réconfort du moindre geste fraternel authentique. Le Christ connait et répand la joie inaltérable de la consolation de Dieu. Nous serions perdus sans le baume apaisant de l’amour fraternel.

Grâce à Lui, le Christ, ce frère universel, nous pouvons prier, nous pouvons recevoir la force de la communion dans la prière, comme vendredi soir dernier sur la place Saint Pierre de Rome.

Vendredi soir, je voyais, comme tant d’auditeurs de la prière avec le Pape, s’élever un parfum sur la ville et sur le monde entier. J’ai été entrainé avec les disciples du Christ dans cette barque, pour passer sur l’autre rive.

Et dans cette barque, le Christ a imposé le silence aux éléments déchainés. Passons sur l’autre rive !
Oui, nous éprouvons la puissance menaçante des vagues, et oui, nous éprouvons dans ce temps-ci la délicatesse et la générosité de tant et tant d’hommes, de femmes, d’enfants.

Sans la délicatesse, sans la générosité, sans le pardon inlassablement donné et reçu, nous serions engloutis dans la nuit de l’isolement mauvais. Sans miséricorde, le monde meurt vraiment ! Dans la miséricorde, il renaît vraiment !

Ce temps invite à recevoir la miséricorde comme ce baume précieux, cette parole de vérité et d’authenticité qui ne condamne pas, mais qui redonne vie, matin après matin.
Merci et bonne semaine !



Le mot de l'évêque du 27 mars

Le mot de l'évêque du 25 mars

Le mot de l'évêque du 23 mars

 

 

Taizé 2020

02CARAVANE

Du 1er décembre 2019 au 4 octobre 2020,
un véhicule diocésain "La Caravane" va aller,
sillonnant le territoire,
à la rencontre des gens dans les paroisses et au bord des routes.
''La Caravane'' sera en elle-même un rendez-vous.
Elle donnera également rendez-vous à Taizé le 4 octobre 2020,
pour un grand rassemblement diocésain.

LOGO OFFICIEL TAIZE 2020


Votre demande de réservation de ''La Caravane", c'est ici !

ou

Télécharger le formulaire de demande de réservation au format PDF


Consulter le calendrier des réservations



dessin vehicule annuaire

* La prière : En chemin et sur les routes

* L'affiche

* Livret à l'usage de l'équipe de rencontre

* Les photos de la Caravane

* Dans les médias