Charte de la formation diocésaine

La formation est destinée aux multiples responsables de l'Eglise diocésaine comme à tous ses membres, quel que soit leur niveau ou statut (clercs, laïcs, religieux).

1- Les formations organisées par le diocèse s'inscrivent dans la perspective de la Lettre aux catholiques de France: proposer la foi dans la société actuelle. Alors qu'ils sont minoritaires dans notre pays, les chrétiens ne souhaitent surtout pas donner de leçons aux autres mais, en se mettant à l'écoute des aspirations des hommes et des femmes de ce temps, en apprenant à découvrir les semences du Verbe dans les cœurs et les événements, ils veulent simplement témoigner d'une espérance pour un monde en quête de sens. Ils veulent aussi manifester une identité chrétienne qui soit à la fois ouverte à la pluralité des cheminements humains et des expériences spirituelles et enracinée dans l'Evangile et la Tradition de l'Eglise. Il est vital qu'au niveau de notre diocèse puissent émerger une conscience commune et un projet commun fondés sur une conception de l'Eglise humble, diaconale, pleinement immergée dans le monde mais n'hésitant pas à proposer sa foi et son espérance.

2- Dans cette perspective, les formations proposées doivent articuler trois dimensions:
     - pour engager un dialogue authentique avec les hommes et les femmes de ce temps, elles doivent être ancrée dans l'expérience personnelle de chacun. Il ne s'agit plus seulement de dispenser un enseignement dogmatique, mais de partir des aspirations et des questions que l'Esprit souffle au cœur de chacun, selon son charisme propre.
     - Face au relativisme ambiant et au désespoir vécu par nombre de personnes, notamment des jeunes, les formations doivent fournir des repères pour une vie juste et cohérente, à partir de l'expérience chrétienne et de son apport spécifique par rapport à d'autres spiritualités. Un souci d'unification entre l'engagement dans le monde et la vie intérieure devrait guider les personnes qui s'engagent au service de l'Eglise.
     - Enfin, sur un plan plus théorique, les formations doivent articuler, de manière sincère et approfondie, la Tradition chrétienne et la pensée moderne (notamment les sciences humaines). A cet égard, l'apport de théologiens contemporains ayant ce souci paraît précieux.

3- Au plan pédagogique, ces principes plaident pour des formations qui "marchent" sur deux pieds:
     - les formations doivent d'abord être "enseignantes", à partir de la "pédagogie de l'Evangile", de la Parole de Dieu
     - les formations doivent aussi être "impliquantes" pour chacun, en intégrant un partage d'expériences.
Dès le départ, un processus de suivi doit être mis en œuvre pour permettre aux participants de s'approprier la formation et d'en retirer des fruits pour leur vie personnelle et en Eglise.
Enfin, des méthodes pédagogiques stimulantes devront être développées pour solliciter d'autres dimensions de la personne que l'approche intellectuelle : exercices corporels, expérience symbolique, artistique ou ludique, vidéo...

 Septembre 2001
Pièce(s) jointe(s):
Accéder à cette adresse URL (http://autun.catholique.fr/index.php/charte-de-la-formation-diocesaine.html)charte-de-la-formation-diocesaine.html[ ]0.2 Ko