Etre avec

Editorial d'Eglise d'Autun N° 7 - 5 avril 2019mains unies


Les prêtres du Conseil Presbytéral ont entendu le père Georges AUDUC dire, lors de sa conférence sur la mort et la résurrection du Seigneur, que la foi ne nous décrivait pas le ciel ; mais la foi nous assure que là où est Jésus, nous serons nous aussi avec lui.
Etre avec, c’est l’expression la plus lumineuse pour désigner l’amour. L’amour désire la présence de l’aimé, il désire être avec l’aimé. Cet « avec » a quelque chose de formidable : Dieu ne nous parle pas de loin, Il ne nous envoie pas seulement des bons conseils, Il nous désire avec lui toujours.
Oui, nous sommes aimés, Dieu veut demeurer avec nous, Il veut être toujours avec nous. Dieu n’est pas contre nous avec notre mal. Dieu est avec nous contre notre mal. Et le mal tue, il engendre la mort…
Jésus donne cet amour vivifiant de manière privilégiée à ceux et celles qui sont, je dirais, ses « préférés », c’est-à-dire les humbles et les pécheurs. Il mange avec eux, il partage jusqu’à la fin leur condition pour leur communiquer sa joie. Il affirme à un pauvre bougre : aujourd’hui, tu seras avec moi dans le paradis. Et la vie, la joie, ne sont pas des choses que nous obtenons par nos efforts, elles sont purs cadeaux.
Souvenons-nous de cet amour unique entre tous dont Dieu aime, laissons-nous ressaisir par lui, croyons-le plus fortement au temps de l’épreuve, accueillons-le et offrons-le, en reconsidérant le prochain lui-même dans la réalité : le Christ Jésus a livré sa vie pour ce frère-là comme pour nous-mêmes, pour cette sœur-là en particulier, pour ce pauvre qui n’a rien, …
Il s’agit d’être avec Jésus, d’être avec Lui dans sa mission de salut, d’être avec Jésus parce que lui nous a appelés, comme les premiers disciples, à le suivre dans le plus concret et le plus humain. Il nous arrache aux mauvais isolements, pour nous faire habiter avec le prochain dans la vie véritable, celle de la charité.

+ Benoît RIVIERE