Le Patriarche Bartholomée 1er à Taizé

Visite à Taizé du Patriarche de Constantinople Bartholomée 1er
Mardi 25 Avril 2017

PATRIARCHE PHOTO DE JEAN PHILIPPE KSIAZEK AFP

Photo de JEAN-PHILIPPE KSIAZEK - AFP


Pendant le temps de prière de midi, le Frère Aloïs a accueilli Bartholomée 1er en reconnaissant que « depuis ses origines la communauté s’est laissée imprégner par la tradition orthodoxe » caractérisée par le rôle central de la résurrection du Christ, celui de l’Esprit-Saint, de l’enseignement des Pères de l’Eglise, de la vie liturgique, de la vie contemplative. Il a rappelé que le patriarche Athénagoras et Frère Roger avaient créé en 1962 à Taizé un centre monastique orthodoxe. Il a invité son prestigieux visiteur à bénir deux icônes et se recueillir sur la tombe de Frère Roger avant de partager le repas fraternel de la communauté.


Sa Toute Sainteté Bartholomée 1er (en grec : Βαρθολομαίος Α) est l'actuel primat de l'Église orthodoxe de Constantinople depuis le 2 novembre 1991. Il porte le titre d'archevêque de Constantinople, nouvelle Rome et patriarche oecuménique, il est l'héritier de l'apôtre André, « premier parmi ses égaux » (primus inter pares) par patriarchesrapport aux dirigeants des Églises orthodoxes. Il est de nationalité turque mais appartient à la petite minorité grecque de Turquie. Il est né le 29 février 1940 dans le village de Aghioi Theodoroi (Άγιοι Θεόδωροι) sur l'île de Gokceada. Fait notable : Il a passé son doctorat en droit canonique à l'université grégorienne de Rome avec pour thèse : « La codification des lois sacrées et des ordonnances canoniques dans l'Eglise Orthodoxe ». Le patriarche Bartholomée possède à titre honoraire les doctorats de 19 Universités dans le monde entier. En dehors de sa mission religieuse, le patriarche est aussi connu pour son soutien à la cause de la défense de l'environnement, engagement qui lui vaut le surnom de « Patriarche vert ».

L’orthodoxie, par la continuité et la stabilité de la tradition, prétend perpétuer un type de relation avec la création qui n’est pas biaisée par quantité de systèmes philosophiques dont l’occident fut le promoteur. Cette tradition perçoit d’emblée le caractère sacré de la création comme don de Dieu et icône du créateur. C’est pourquoi Bartholomée 1er situe l’Orthodoxie comme particulièrement qualifiée pour rappeler le rôle bienveillant et protecteur que doit revêtir l’ensemble de la chrétienté, et il peut affirmer que sa tradition est leader dans ce domaine. Ceci l’amène à dire que la préservation de la création est un « devoir sacré de l’Eglise », le devoir de tous les chrétiens ensemble.

Dans sa réponse à Frère Aloïs, Bartholomée 1er a mis en avant les trois niveaux de la réconciliation, thème central du christianisme, qui sont le rapport de la réconciliation de l’humain avec le divin, le ministère de communion, l’amour du Christ à l’échelon de l’humanité entière. Il a cité le théologien orthodoxe Olivier Clément qui considère Taizé comme l’événement qui « cristallise les aspirations d’une jeunesse en mal d’être, en mal de croire, en mal de vivre », l’événement « qui agit comme une puissante parabole de conversion et de réconciliation en mettant l’accent sur la vie intérieure qui permet d’entrer dans le mystère de l’unité, tout en s’inscrivant pleinement dans la vie du monde ». Monseigneur Benoît Rivière a participé pleinement à cette visite historique qui comptera dans les annales du diocèse d’Autun.

Jean-Louis Hivernat
Diacre du diocèse d’Autun, Délégué épiscopal à l’oecuménisme

PATRIARCHE REPAS2


Lire les paroles d'accueil de Frère Alois et l'allocution du Patriarche



Taizé 2020, une rencontre pour notre diocèse

affichetaiz     Les explicatifs de l'affiche : ici

Pour s'inscrire :

- Pour les jeunes : inscriptions en ligne : ici  
contact : Théo Leuillier - pastoralejeunes@adautun.fr - 07 85 76 44 19 -

- Pour les catéchumènes et confirmands adultes : contacter Anne Perrot - anneperrot71@outlook.fr - 06 60 45 95 49
- Pour tous les autres, adultes et familles inscriptions en ligne : ici

Le programme :

Samedi 3 octobre
13h00 Rendez-vous à Cormatin pour les jeunes du diocèse
13h20 Temps de prière introductif à l’église de Cormatin
14h00 Départ de la marche direction Taizé
16h00 Topo Laudato Si’ avec différents intervenants
16h45 Goûter
17h00 Rencontre avec l’évêque pour les futurs confirmands ou activités diverses
18h00 Installation dans les chambres
19h00 Repas
20h00 Veillée
23h00 Coucher

Dimanche 4 octobre
9h00 Accueil
9h15 Mot d’accueil de Monseigneur Rivière et de frère Aloïs.
9h30 Introduction biblique puis groupe de partage
11h30
Enseignement d’Elena Lasida suivi d’une table ronde
Pour les jeunes, intervention d’Etienne Villemain suivi d'une table ronde
13h00 Repas
14h30 Célébration liturgique : eucharistie, baptèmes et confirmations
16h30 Goûter


En pratique :
- Merci de privilégier le co-voiturage pour se rendre à Taizé
- Il est possible d'apporter un pliant pour s'assoir dans l'église

Mesures sanitaires :
Les conditions sanitaires peuvent bien sûr évoluer jusqu’au 4 octobre. Vous trouverez les mesures sanitaires mises en place à Taizé actuellement ici

Pourquoi cette journée diocésaine à Taizé :
Le rassemblement prévu à Taizé le 4 octobre se prépare et s’adaptera pour permettre au plus grand nombre de vivre une journée diocésaine en la fête de Saint François d’Assise, témoin d’une sobriété heureuse. C’est dans cet esprit que nous souhaitons nous rassembler et faire la part belle à la fraternité dans un climat de simplicité joyeuse, en enfants bienaimés du Père.

Avec les frères de Taizé
Depuis de nombreuses années nous sommes accueillis chaleureusement par la communauté des frères, en particulier à l’occasion de ce rassemblement diocésain quinquennal.
Cette année, nous aurons la joie d’entamer la journée à la manière des jeunes qui se réunissent habituellement sur la colline, avec une introduction biblique par un frère de Taizé.
Nous bénéficierons par ailleurs du cadre de prière de la communauté pour la grande célébration liturgique, dans l’après-midi, au cours de laquelle les catéchumènes adultes du diocèse recevront au milieu de notre assemblée le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Recevront avec eux le sacrement de la confirmation des jeunes et des adultes de Saône-et-Loire.

Avec nos frères et soeurs du diocèse
Nous sommes invités à cette journée avec des personnes fragiles, tous membres vivants de l’Eglise. L’introduction biblique le matin sera l’occasion d’entrer dans une dynamique d’évangélisation mutuelle, nous laissant interpeler par la Parole de Dieu et prenant au sérieux la parole de ceux avec qui nous la partagerons. Les équipes Pierre d’Angle du diocèse offriront les bracelets de l’amitié qu’elles ont confectionnés pour cette occasion.
L’après-midi, la célébration liturgique de l’initiation chrétienne déploiera une dimension communautaire chrétienne exceptionnelle. Nous y accueillerons dans la joie des frères et des sœurs qui ont demandé à faire pleinement partie de la famille des enfants de Dieu.

La sobriété heureuse de Laudato Si
A l’invitation du Pape François qui a promulgué une année Laudato Si, et dans le sillage d’une réflexion et d’une action diocésaines autour de l’écologie intégrale, nous voulons vivre ce rassemblement dans une forme de sobriété et de simplicité joyeuse.
Pour cela, nous partagerons un repas simple, à la manière de Taizé, et nous limiterons au maximum nos déchets.
La liturgie laissera une bonne place à l’esprit Laudato Si, notamment à travers la mise en valeur du du symbolisme de l’eau, de l’huile, du pain et du vin au cœur de la célébration sacramentelle.

La Caravane :
 la caravane reprend sa route et annonce l’invitation à Taizé dans les lieux où elle sera demandée. Elle est toujours disponible, n’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe : caravanetaize@gmail.com