• Accueil

Première rencontre nationale de personnes en situations diverses de handicap

logo





Un événement à suivre jour après jour.

Le but de ces journées est de recueillir l'expérience de vie et de foi des personnes avec handicap. Contribuer à leur visibilité et à une meilleure inclusion de ces personnes dans l’Église et dans la société.
bus


Une journée pour arriver à Lourdes.
Partis de Lyon vers 8h . Direction Valence. Un deuxième bus nous rejoint. Au total 60 congressistes. Bonne ambiance après un lever tôt (5h) pour prendre le train à Mâcon et rejoindre Lyon pour 7h.
Les bus sont organisés pour recevoir des personnes avec les fauteuils électriques. Peu à peu nous faisons connaissance avec les autres personnes de Lyon ou du diocèse de Grenoble, du Jura.
Arrivée prévue à Lourdes vers 18h. En réalité nous avons pris du retard. Les chauffeurs ont gardé les pauses réglementaires, mais pour nous aussi les longs moments d'arrêt ont été bénéfiques.
Joie de nous retrouver dans nos logements. Pour nous, nous sommes à l'Accueil Notre Dame.
A demain.
salle

Mardi matin premier jour de la rencontre dans une salle comble qui manifeste sa joie avec ses casseroles.
Après les chants, place à l'intervention de Pozzo di Bogo, celui qui a inspiré le film « Intouchable ». Il ne peut être présent avec nous car il a été hospitalisé en urgence. Il nous parle depuis son fauteuil roulant en vidéo conférence. Voici quelques unes de ces convictions très applaudies.
– Nous ne sommes pas une priorité.
– Notre société a peur de nous.
– C'est par nos fragilités que l'on réforme la société.
– Nous découvrons la richesse du silence : on se retrouve soi-même, on retrouve sa conscience.
– Nous sommes de ceux qui voient bien souvent leur vie en gris ou en noir, pourtant nous avons à vivre une aventure inouïe.
– La clé de notre bonheur c'est la rencontre dans la confiance.
– Séduire les autres qui se croient intouchables pour leur faire découvrir leur fragilité.

                            CIMG2960

Vous avez dit casseroles ?
Chaque participant était invité à venir avec une casserole.
Drôle d'idée !
Si on parle des casseroles que l'on traîne, on parle beaucoup plus de ce que l'on mitonne dans nos casseroles avec nos fragilités.
Des cuistots et des mitrons animent des ateliers : les paroles de chacun sont mijotées et servies à tous.
Chacun reprend des forces pour vivre PASSIONEMENT VIVANT.


Mercredi matin avec Jean Christophe Parisot haut fonctionnaire et diacre qui témoigne de son parcours. Sa situation de handicapé tétraplégique donne de la force à ses paroles.PPH1
Les difficultés qu'il exprime sont connues des participants, ce sont les leurs. Il associe la Croix Glorieuse à ces chemins de croix. Un témoignage fort qui réveille notre foi.

La croix réconcilie le monde avec Dieu dans les souffrances. Il nous dit : avec la Croix Glorieuse que nous fêtons ce jour, nous sommes devant un échec et une victoire...
La Croix, un lit d'Amour qui irradie l'humanité.
Vous voyez que ce témoignage était dense et mérite d'être redonner avec plus de temps.
Nous vous en reparlerons.

PPH2L’après-midi ; nous sommes en groupes composés de personnes porteuses de handicap différents.
Ce moment exceptionnel nous permet de dire : c'est possible de communiquer et de s'enrichir avec nos différences.
Avec nos casseroles nous gestuons nos messages pour aller plus loin que les mots. Nous avons exprimé comment nos fragilités pouvaient nous transformer et transformer le monde autour de nous. Nous avons dit ce que nous cuisinions dans nos casseroles pour nous fortifier.




Dernière matinée avant de se quitterPPH6
Un temps de bilan et d'envoi.
Les messages des ateliers sont transmis à tous avec beaucoup de créativité.
Les évêques sont interpellés, nous leur donnons sous forme de ballon notre demande de prendre une place active dans les diocèses.
Mgr Aupetit a pris la parole en nous disant que nous ne manquions pas d'air et aussi que nous étions un cristal précieux mais fragile qui nécessite de l'attention.
Un envoi a conclu la rencontre en nous invitant a porté du goût dans nos Eglises. Aux représentants des diocèses a été remis symboliquement une livre de sel, que nous n'allons pas manquer de vous partager.



PPH7

Épilogue au retour de la rencontre de Lourdes.
Nous étions nombreux, beaucoup avec des handicaps sérieux, nous avons vécu ensemble ces trois jours. Accompagnateurs de ces personnes atteintes de troubles de la vision, de l’audition, du mental, du comportement, de tout ce qui atteint le physique.
Je n’ai pas le contact habituel avec des handicapés, mais comme nous l’avons entendu des deux intervenants du matin, c’est bien à travers les faiblesses et les fragilités que nous avons vécu dans la joie et la fraternité.
Pour moi, cette rencontre a été un apprentissage à ne pas me trouver meilleur que les faibles. Un atelier où tous ont participé, chacun à son niveau de possibilités, nous faisait bien toucher les fragilités de chacun.
Un objet qui a tenu le « fil rouge » de toute la rencontre : les casseroles, apportées par chacun. À la fois pour montrer les bonnes choses que nous pouvons cuisiner, mijoter et offrir, mais aussi les casseroles que nous traînons dans nos faiblesses.
Un appel reçu dans le spectacle du mercredi soir, que nous transformions nos casseroles en passoires, pour ne pas garder pour nous les dons de Dieu, pour ne pas les cuisiner à notre bénéfice, mais les offrir, les donner.
Un grand message relevé d’un groupe de personnes à handicaps divers : « Différents, Vivants passionnément, nous voulons prendre part ensemble à la mission d’amour que nous avons reçue. »
Pierre Fromageot.

PPH

Taizé 2020, une rencontre pour notre diocèse

affichetaiz     Les explicatifs de l'affiche : ici

Pour s'inscrire :

- Pour les jeunes : inscriptions en ligne : ici  
contact : Théo Leuillier - pastoralejeunes@adautun.fr - 07 85 76 44 19 -

- Pour les catéchumènes et confirmands adultes : contacter Anne Perrot - anneperrot71@outlook.fr - 06 60 45 95 49
- Pour tous les autres, adultes et familles inscriptions en ligne : ici

Le programme :

Samedi 3 octobre
13h00 Rendez-vous à Cormatin pour les jeunes du diocèse
13h20 Temps de prière introductif à l’église de Cormatin
14h00 Départ de la marche direction Taizé
16h00 Topo Laudato Si’ avec différents intervenants
16h45 Goûter
17h00 Rencontre avec l’évêque pour les futurs confirmands ou activités diverses
18h00 Installation dans les chambres
19h00 Repas
20h00 Veillée
23h00 Coucher

Dimanche 4 octobre
9h00 Accueil
9h15 Mot d’accueil de Monseigneur Rivière et de frère Aloïs.
9h30 Introduction biblique puis groupe de partage
11h30
Enseignement d’Elena Lasida suivi d’une table ronde
Pour les jeunes, intervention d’Etienne Villemain suivi d'une table ronde
13h00 Repas
14h30 Célébration liturgique : eucharistie, baptèmes et confirmations
16h30 Goûter


En pratique :
- Merci de privilégier le co-voiturage pour se rendre à Taizé
- Il est possible d'apporter un pliant pour s'assoir dans l'église

Mesures sanitaires :
Les conditions sanitaires peuvent bien sûr évoluer jusqu’au 4 octobre. Vous trouverez les mesures sanitaires mises en place à Taizé actuellement ici

Pourquoi cette journée diocésaine à Taizé :
Le rassemblement prévu à Taizé le 4 octobre se prépare et s’adaptera pour permettre au plus grand nombre de vivre une journée diocésaine en la fête de Saint François d’Assise, témoin d’une sobriété heureuse. C’est dans cet esprit que nous souhaitons nous rassembler et faire la part belle à la fraternité dans un climat de simplicité joyeuse, en enfants bienaimés du Père.

Avec les frères de Taizé
Depuis de nombreuses années nous sommes accueillis chaleureusement par la communauté des frères, en particulier à l’occasion de ce rassemblement diocésain quinquennal.
Cette année, nous aurons la joie d’entamer la journée à la manière des jeunes qui se réunissent habituellement sur la colline, avec une introduction biblique par un frère de Taizé.
Nous bénéficierons par ailleurs du cadre de prière de la communauté pour la grande célébration liturgique, dans l’après-midi, au cours de laquelle les catéchumènes adultes du diocèse recevront au milieu de notre assemblée le baptême, la confirmation et l’eucharistie. Recevront avec eux le sacrement de la confirmation des jeunes et des adultes de Saône-et-Loire.

Avec nos frères et soeurs du diocèse
Nous sommes invités à cette journée avec des personnes fragiles, tous membres vivants de l’Eglise. L’introduction biblique le matin sera l’occasion d’entrer dans une dynamique d’évangélisation mutuelle, nous laissant interpeler par la Parole de Dieu et prenant au sérieux la parole de ceux avec qui nous la partagerons. Les équipes Pierre d’Angle du diocèse offriront les bracelets de l’amitié qu’elles ont confectionnés pour cette occasion.
L’après-midi, la célébration liturgique de l’initiation chrétienne déploiera une dimension communautaire chrétienne exceptionnelle. Nous y accueillerons dans la joie des frères et des sœurs qui ont demandé à faire pleinement partie de la famille des enfants de Dieu.

La sobriété heureuse de Laudato Si
A l’invitation du Pape François qui a promulgué une année Laudato Si, et dans le sillage d’une réflexion et d’une action diocésaines autour de l’écologie intégrale, nous voulons vivre ce rassemblement dans une forme de sobriété et de simplicité joyeuse.
Pour cela, nous partagerons un repas simple, à la manière de Taizé, et nous limiterons au maximum nos déchets.
La liturgie laissera une bonne place à l’esprit Laudato Si, notamment à travers la mise en valeur du du symbolisme de l’eau, de l’huile, du pain et du vin au cœur de la célébration sacramentelle.

La Caravane :
 la caravane reprend sa route et annonce l’invitation à Taizé dans les lieux où elle sera demandée. Elle est toujours disponible, n’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe : caravanetaize@gmail.com