Stop à l'impunité des multinationales

Fichiers Disponibles

Aucuns Fichiers Ajoutés

Nicole DAGALLIER samedi 5 octobre 2019 19:44

Du 14 au 18 octobre 2019, les 196 États membres des Nations Unies seront à Genève pour négocier un traité contraignant les multinationales à respecter les droits humains et l’environnement. Aujourd'hui plus de 3 400 accords et traités protègent leurs investissements et aucun instrument juridique ne les oblige à les respecter.

Pendant cette semaine de négociations du traité ONU, dans 16 pays, une coalition de 200 organisations de la société civile lancent une campagne européenne : “Stop impunité ! Des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales”.

Cette coalition demande l’instauration de règles nationales, européennes et internationales exigeant le respect des droits humains et environnementaux par les multinationales et leurs filiales.

Leur mobilisation sera  relayée par une campagne de communication dans les médias et sur les réseaux sociaux pour interpeller et sensibiliser les citoyens.

En mars 2017, la France a adopté une loi pionnière en matière de régulation des multinationales, au terme d’un long combat législatif : la loi sur le devoir de vigilance. Le CCFD - Terre Solidaire y a pris une part active. En effet, les organisations locales et les collectifs avec lesquels il travaille dans plus de 60 pays l'alertent régulièrement sur les violations des droits humains et les graves problèmes environnementaux causés par des multinationales ou leurs partenaires d’affaires.

Le collectif d'associations françaises dont il fait partie reste vigilant sur l'application de cette loi. Pour savoir comment, cliquer «radar ONG »

Pour que cet acquis national devienne une norme internationale, il s'engage à présent dans la campagne « Reprenons le pouvoir » qui démarre le 11 octobre.

C'est donc maintenant qu'il faut agir !

Pour en savoir plus sur cette campagne et signer la pétition, cliquer « Stop impunité ».