Secours Catholique - Equipe de Montceau-les-Mines

SC MONTCEAU CLUNY 2 600PX« Fraternité, c'est là notre devise ! »

On pourrait croire cette devise issue du Secours Catholique (SCCF). Et pourtant, il s'agit de celle des Gadzarts, élèves et anciens élèves ingénieurs des Arts et Métiers, dont un centre se trouve à Cluny.

Cluny, lieu symbolique pour l'Eglise, a été celui de la Fraternité entre équipes du SCCF de deux territoires du 71, celle de Montceau-les-Mines et celle de la « Ville de l'Abbaye ». La première a en effet organisé une sortie culturelle dans la ville de la seconde, pour les personnes fréquentant l'atelier créatif.

Une visite de la Ville historique et de l'Abbaye, situées à 45km de Montceau, mais inconnues de la plupart. Une façon de mieux connaître son propre département, son Histoire et la richesse de sa culture. Tout en en connaissant son présent, la richesse de sa société et de ses cultures, et en partageant un temps avec l'équipe de Cluny. Un pont entre Histoire et présent, entre deux équipes, deux villes, diverses cultures.

SC MONTCEAU CLUNY 600PX

La Révolution avait conduit à la destruction de l'Abbaye, la « Révolution Fraternelle » du SCCF a restauré cette page de notre culture !








Les bénévoles de Montceau-les-Mines invités par les collégiens de Saint-Gilbert


Les liens entre le Secours Catholique et les établissements de l'enseignement catholique sont, comme tous les liens, à construire et alimenter.
Dans cette optique, Anne GAY et Dominique CADOR ont d'ailleurs invité Marie-Noëlle AMALBERT, Vice-Présidente du Secours Catholique Bourgogne, à intervenir à l'assemblée générale des chefs d'établissement le 11 janvier 2017.

Des actions et temps communs sont déjà organisés avec certains établissements.

Ainsi, le 12 décembre, à Montceau-les-Mines, l'équipe de bénévoles du Secours Catholique a partagé avec les collégiens du collège Saint-Gilbert une célébration, suivie d'un marché de Noël.

Un éventail de générations, un éventail de cultures et de croyances, un éventail de "statuts" (professeurs, élèves, parents, bénévoles du Secours...) dans la petite église qui nous a accueillis. Et pourtant tous ensemble dans cette assemblée avec un voeu commun d'oeuvrer pour un monde plus juste.

sc montceau1Voeu que les jeunes ont mis en oeuvre en récoltant des dons pour l'équipe du Secours, répondant en cela à leur "patron" Saint-Gilbert.En effet, ce dernier consacra sa longue vie (il mourut à l'âge de 106 ans, ce qui était plus qu'exceptionnel au XIIème siècle) à deux piliers : l'éducation et l'aide aux plus pauvres.

Pour ce témoignage de solidarité des élèves, de leurs parents, et du corps enseignant, nous les remercions. Nous les remercions également de nous avoir fait partager "leur" célébration et de nous avoir invités à leur assemblée.           


Une partie de l'équipe et une partie des dons des élèves