"Tous frères !" La prochaine encyclique du Pape François

Editorial d'Eglise d'Autun N°15 du 18 septembre 2020
"Tous frères !" La prochaine encyclique du Pape François
15 COUVERTURE
Samedi 3 octobre prochain, le pape sera dans la ville de Saint François, à Assise, où il signera pour l’humanité entière une lettre importante intitulée : « tous frères ! »

J’attends cette lettre avec un profond désir, surtout dans le contexte actuel d’un monde aspirant à mieux vivre dans le respect les uns des autres et le respect de la nature, et qui souffre de tant de malheurs provoqués par l’égoïsme et la haine. J’attends cette lettre qui parlera au cœur de tout homme, j’en suis sûr, et qui éveillera dans le monde, je l’espère, un profond amour de Dieu notre Père. Sans cet amour, la fraternité ne serait qu’une idée.

Il se trouve aussi que cette encyclique, la troisième du pape François, après Lumen Fidei et Laudato Si, nous arrivera en même temps que notre grande rencontre à Taizé le jour de la fête de Saint François d’Assise. Quelle coïncidence éclairante ! Nous voulons continuer la marche fraternelle de l’Eglise locale qui est en Saône-et-Loire, nous laisser interpeller par la parole des plus petits, et par le cri de notre terre qui n’en peut plus. Et voici que le pape envoie au monde entier, non pas un message parmi d’autres, non pas une loi, non pas un reproche, non pas une plainte, mais une parole d’évangile, qui donne vraiment l’espérance : « vous n’avez qu’un seul Père et vous êtes tous frères ! »

C’est dans la réception joyeuse de cette prochaine encyclique, et en nous replongeant dans celle de l’équilibre écologique de notre monde, que nous voulons entrer dans cette grande rencontre du 4 octobre à Taizé, avec les plus jeunes qui seront confirmés, et avec les adultes qui recevront les sacrements de l’initiation chrétienne.

Quelle joie d’être bientôt confortés et encouragés grâce au baptême des dix adultes plongeant avec le Christ dans la vie filiale envers Dieu et fraternelle entre tous, à la confirmation qui met dans nos cœurs l’amour dont nous pouvons vivre et que nous pouvons communiquer, et à l’Eucharistie qui réalise le corps que nous formons en nous introduisant dans la louange du Fils unique à Son Père, et qui s’est fait notre nourriture pour la route.

La route serait impraticable sans Marie, Mère du Christ, notre mère, mère de compassion et de miséricorde. Nous la fêtions récemment au lendemain de la fête de la Croix Glorieuse, comme celle qui compatit intensément à la souffrance rédemptrice de son Fils pour notre avenir de salut.

+ Benoît RIVIERE

LE GLAS DANS LES EGLISES A 15H AUJOURD’HUI

Après l’attentat de Nice

LE GLAS DANS LES EGLISES A 15H AUJOURD’HUI

Monseigneur Benoît RIVIERE, évêque d’Autun, demande, avec la Conférence des Evêques de France, que partout où cela sera possible, le glas des églises de Saône-et-Loire sonne aujourd’hui à 15h. Les catholiques sont invités à prier pour les personnes victimes.

Paris, le 29 octobre 2020
ATTENTAT DE NICE
MALGRÉ LA DOULEUR, FAIRE FACE A CETTE MENACE TRAITRE ET AVEUGLE
Les meurtres perpétrés ce matin à Nice dans la Basilique Notre-Dame plonge la Conférence des évêques de France dans une immense tristesse. Nos pensées et nos prières vont aux personnes victimes, aux personnes blessées, à leur famille et à leurs proches. C’est parce qu’elles se trouvaient dans la Basilique que ces personnes ont été attaquées, assassinées. Elles représentaient un symbole à abattre.
Ces assassinats nous rappellent le martyre du Père Jacques Hamel. A travers ces actes horribles, c’est tout notre pays qui est touché. Ce terrorisme vise à installer l’angoisse dans toute notre société. Il est urgent que cette gangrène soit stoppée comme il est urgent que nous retrouvions l’indispensable fraternité qui nous tiendra tous debout face à ces menaces.
Malgré la douleur qui les étreint, les catholiques refusent de céder à la peur et, avec toute la nation, veulent faire face à cette menace traître et aveugle.
Partout où cela sera possible, le glas des églises de France sonnera aujourd’hui à 15h. Les catholiques seront invités à une prière pour les personnes victimes.




LOGO EVQUE

Autun, le 29 octobre 2020

Communiqué de Monseigneur Benoît RIVIERE, évêque d’Autun
A propos de la Fête de la Toussaint

Je fais part aux prêtres et aux diacres, ainsi qu’à l’ensemble des diocésains, du message du Conseil Permanent de la Conférence des Evêques de France reçu ce matin 29 octobre.
Nous irons dans le sens d’une loyale participation à l’effort actuel demandé à notre pays.
Bien évidemment, j’encourage les paroisses et les communautés à faire le maximum pour que les célébrations de ce dimanche 1er novembre, Solennité de la Toussaint, se déroulent dans le respect des normes sanitaires.
Ensuite, durant la période du nouveau « confinement », je demande que les églises et chapelles demeurent ouvertes partout où elles le sont habituellement.
Je vous souhaite de tout cœur la force joyeuse de l’Esprit de Toussaint.

+ Benoît RIVIERE


Dis, parle-moi de la mort...
Samedi 7 novembre 2020 de 9h00 à 17h00
Salle des fêtes des Rocheriaux
Place des noyers
71 390 Saint-Désert

Télécharger le tract

Pour vous, prêtres, diacres, laïcs qui accompagnez les familles en deuil
Pour vous qui accompagnez de jeunes familles, en éveil à la foi, préparation baptême…
Pour vous parents, professeurs, éducateurs qui accompagnez des enfants...
et toutes personnes intéressées par la question de la mort.

Les objectifs :
• Partager et percevoir les différentes réalités de la mort, aspect anthropologique, sociologique, théologique
• Découvrir et repérer le langage approprié pour parler de la mort aux enfants.
• Expérimenter et découvrir des pistes pour accompagner.
• Partager et échanger autour de l’accompagnement.



Enseignant, pourquoi pas vous ?

Télécharger le tract

Réunion d’informations Collège Jeanne d’Arc
Mardi 17 Novembre 2020 à 18h

7 rue Desrichard
PARAY-LE-MONIAL