Religieux et religieuses

Ma Vocation?

Mathilde s'est demandé ce qu'elle allait faire de sa vie. Elle avait un métier, des amis. Elle était cheftaine, conseillère municipale... Le mariage ? Elle y avait pensé. En fait, elle cherchait ailleurs, dans le dialogue...Jusqu'au jour où elle trouva la « famille » qui lui convenait. Mathilde n'est pas un être à part. Elle vit son baptême en pleine pâte humaine : elle est religieuse. Chez nous, des hommes et des femmes ont fait un choix identique. Ils viennent d'un peu partout.

Les types de congrégations et communautés

Certaines ont choisi une vie « monastique » : huit « maisons » en Saône-et- Loire.
D'autres une insertion dans la cité : beaucoup exercent un métier ; beaucoup sont en retraite. Tous ou presque vivent en communauté. Des femmes demandent à l'évêque une « consécration comme vierges ou veuves consacrées. D'autres, dans l'anonymat, font partie d'un « institut » qu'on appelle séculier car il se veut « ferment dans la pâte ».

Le baptême et la mission

Tous et toutes ont en commun leur baptême. La vie religieuse, c'est le baptême et la mission avec les trois vœux de pauvreté, chasteté, obéissance pour l'amour de Jésus. La vie religieuse, c'est l'évangile décliné au fil du temps, dans une « congrégation », à la suite de grandes et belles figures toujours actuelles.

Dans le diocèse d'Autun, environ 500 personnes vivent cette « suite du Christ ». Si vous en voulez la liste , demandez l'annuaire du diocèse : il ne vous dira pas tout, mais il vous ouvrira à la joie sereine d'hommes et de femmes qui ont misé sur Jésus pour servir.

La journée de la vie consacrée : trois beaux rendez-vous en 2017

soeurs apostoliques- jeudi 2 février, fête de la présentation de Notre Seigneur
- dimanche 5 février avec les paroisses
- et samedi 6 mai pour la rencontre diocésaine

A l’initiative de Jean-Paul II en 1997, la journée de la vie consacrée a lieu chaque année le 2 février.
En Saône-et-Loire, religieux, religieuses, personnes consacrées sont invitées à se rencontrer "au plus près géographique" à l'occasion de la fête de la Présentation de Notre Seigneur, le jeudi 2 Février ou un autre jour plus propice.

Ils sont également invités à prendre contact avec les paroisses afin que la liturgie dominicale du dimanche 5 Février leur donne la parole d'une manière ou d'une autre.

Tous et toutes, dans le respect de la règle de vie des moniales qui envoient, au jugement de la supérieure une ou deux représentantes, sont invités le samedi 6 Mai 2017. Cette rencontre a lieu à l'évêché d'Autun où les reçoit, cette année, Monseigneur Benoît Rivière. Le Père abbé de la Pierre-qui-Vire, Luc Cornuau sera l'intervenant de cette journée sur « miséricorde et espérance », avec l'évêque d'Autun.

En savoir plus...



JUBILE MISERICORDE

Le 16 avril 2016 : Jubilé de la Miséricorde des Consacrés en Saône-et-Loire 

A l’invitation de Monseigneur Benoît Rivière, évêque d’Autun, les Religieuses et les Religieux de tous les monastères de Saône-et-Loire se sont retrouvés samedi 16 avril à Paray-le-Monial pour célébrer le jubilé de la miséricorde.
Pour cette occasion, une autorisation exceptionnelle de sortie des monastères a été promulguée.
C’est une démarche inédite souhaitée par Monseigneur Rivière pour deux raisons principales : marquer la clôture de l’Année de la vie consacrée (2015) et célébrer l’Année de la Miséricorde (8 décembre 2015 – 20 novembre 2016). Ces années saintes ont été voulues par le Pape François.

tn DSC 1404Mod1MPF


Voir les photos : ici

Voir la vidéo de la fin de la journée : ici

L'intervention du P. Georges AUDUC : ici

 

Découvrez le diaporama photos des Soeurs Bénédictines d'Autun sur le site du JSL

Et une vidéo sur la fabrication d'hosties !