Servir - Célébrer

Sur les pas du Serviteur

« À Cluny, notre équipe anime depuis plusieurs années un « repas partagé », auquel participent des personnes démunies, qui sont elles-mêmes invitées à préparer des plats, ensuite partagés entre tous.
Ce repas mensuel est ainsi devenu un lieu de rencontres très fraternelles entre personnes différentes : demandeurs d’asile, personnes isolées ou handicapées, bénévoles des classes moyennes. Nous pouvons ainsi rencontrer les personnes que nous accompagnons et mieux comprendre leurs problèmes. Nous rendons grâce pour cette convivialité que vit notre communauté chrétienne à partir de son vécu fraternel avec les plus pauvres ». Ce témoignage tout simple nous dit en quelques phrases une des façons possibles d’aller à la rencontre de l’autre, quel que soit  sa religion, son origine, la couleur de sa peau, ses opinions…. En vivant à leur mesure l’évangile du « lavement des pieds », les chrétiens répondent à l’appel du Christ qui s’est fait lui-même le Serviteur de tous et qui nous a donné ainsi un exemple à suivre.

Les fruits de 40 engagements de Solidarité

Depuis 1995, notre diocèse s’est mis en route dans cette dynamique du service en promulguant les « 40 engagements de la solidarité », et renouvelle ainsi année après année les nombreux gestes de fraternité dans lesquels il est engagé. Souvent en lien avec les associations, confessionnelles ou non, des hommes et des femmes, au nom de leur baptême, se forment et s’organisent pour que ce service du prochain soit un signe fort et si possible contagieux :  afin de non seulement alléger le fardeau des plus éprouvés (chômeurs, malades, exilés, femmes seules…), mais également, afin de travailler à rendre plus vivable la société actuelle pour ces sans-voix,  ces délaissés de nos quartiers, de nos villages, de nos paroisses… Les chrétiens ne se substituent pas au travail des professionnels du social et ni aux responsabilités des organismes d’Etat, mais répondent aux sollicitations qui se présentent au quotidien.

Célébrer et pratiquer

Nos célébrations ont aussi besoin de porter et de refléter ces engagements dans le service. Durant la messe, la Prière Universelle, souvent préparée par les paroissiens, reflète ces engagements de services et de générosités, tant au plan universel que local. Des gestes particuliers, posés au cours des temps de prière, ainsi que les paroles des chants choisis pour la célébration, se veulent également signes des préoccupations de la communauté paroissiale quant aux attentes de la société.En Eglise, servir et célébrer !