1 place cardinal Perraud - 71 407 AUTUN Cedex 03 85 86 97 30

Nous découvrir

Visite Ad Limina

 Pour suivre la visite jour par jour

Du 27 septembre au 2 octobre, notre évêque, Monseigneur Benoît Rivière se rendra à Rome en Visite Ad limina. Il explique ce que représente pour lui et pour le diocèse d’Autun ce grand rendez-vous au Vatican.

Dans quel état d’esprit allez-vous à Rome ?
Quelques semaines avant mon ordination épiscopale, il y a 20 ans, j’ai eu la profonde joie de rencontrer le pape Jean-Paul II, de célébrer à ses côtés l’Eucharistie et il m’a offert l’anneau épiscopal que je porte toujours. C’est dans le même sentiment, celui de participer à la confiance du Christ envers Son Eglise, que je me rends à Rome pour la prochaine Visite Ad Limina. En cette période de grande fragilisation du monde, je pars à Rome avec mes frères évêques pour m’appuyer avec eux sur la Foi de Pierre.

Vous avez envoyé votre rapport. Quels sont les points forts et les points faibles de notre diocèse ?
Le rapport comporte 160 pages et les annexes en plus ! C’est difficile de faire un bilan en quelques mots. Je crois que le visage du diocèse, c’est la communion souvent cachée mais bien réelle entre les baptisés qui vivent en Saône-et-Loire. Ce visage porte des traits de divers âges et de diverses conditions, il a les traits, dans le fond, de l’Eglise des commencements. Le synode diocésain, pour une part, a suscité un réel élan, et aussi quelques déceptions, qu’il faut savoir reconnaître. Pour tous, je crois, il aura été un appel à convertir notre regard sur le monde et sur nos responsabilités.

Comment votre visite va-t-elle se dérouler ?
Nous rencontrerons directement le pape François le vendredi 1er octobre. Nous aurons chaque jour des réunions de travail avec les divers organismes qui assistent le pape dans sa mission. Je suis heureux qu’un groupe de diocésains fasse aussi le pèlerinage à Rome à ce moment-là, de sorte que nous pourrons célébrer et échanger ensemble.

Avec qui irez-vous ?
Avec les évêques d’environ un quart de la France, ceux des Provinces de Dijon, Lille, Reims, Besançon et Strasbourg.

Qu’en attendez-vous spécialement pour le diocèse d’Autun ?
J’attends de cette visite que nous soyons réconfortés et encouragés. Nous sommes pressés de tous côtés par des vents contradictoires, et nous voulons, appuyés les uns sur les autres dans le même amour du Seigneur, mieux suivre les impulsions de l’Esprit-Saint, et mieux rayonner la joie de l’Evangile en Saône-et-Loire.

Propos recueillis par Anne Jacquemot

Ecouter l'émission invité du jour 
Monseigneur Benoit Rivière : "Réveiller ma foi de baptisé et d'évêque"

Qu’est-ce qu’une Visite Ad limina

Les évêques de France se rendent tous, par groupes d’évêques, durant ce mois de septembre à la rencontre du pape François pour les « visites Ad limina ». Ce rendez-vous, habituellement quinquennal, est l’occasion d’un bilan pastoral de fond. La précédente visite a eu lieu en 2012.

Ce nom de visite ad limina vient du latin ad limina apostolorum qui signifie : au seuil (des basiliques) des apôtres. Il désigne la visite que chaque évêque fait périodiquement au Saint-Siège. La visite ad limina est d’abord un pèlerinage sur les tombeaux des apôtres saint Pierre et saint Paul. Elle permet également de renforcer les liens avec le Saint-Siège, ainsi qu’entre diocèses voisins et entre provinces proches. Au cours de la visite ad limina, les évêques rencontrent le Pape et les responsables des dicastères et congrégations.

Pour préparer leurs visites, les évêques rédigent un rapport concernant leur diocèse, sur la base d’un questionnaire fourni par Rome. Ces rapports, sont transmis au Saint-Siège plusieurs mois avant les visites et leurs contenus sont répartis dans les différents dicastères (ministères) de la Curie, en fonction des thématiques abordées.

Au sein de la Congrégation pour les évêques, le « bureau de la coordination des visites ad limina » organise les visites des différents dicastères. Les évêques s’y rendent ensemble et l’un d’entre eux est désigné pour prendre la parole au nom du groupe.

Les temps liturgiques sont essentiels, en particulier, le renouvellement des promesses du baptême sur la tombe de Saint Pierre, ainsi que les célébrations dans les quatre basiliques majeures : Saint-Pierre, Saint-Jean de Latran, Saint-Paul-hors-les-murs et Sainte-Marie-Majeure.

Agenda

octobre   2021
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Sanctuaire de Paray-le-Monial

En savoir +

Communauté de Taizé

En savoir +

Ce site utilise des cookies pour gérer l'authentification, la navigation et d'autres fonctions.
En le parcourant, vous acceptez que nous puissions placer ce type de cookies sur votre appareil.