Editorial Eglise d'Autun N°3 - 2021

Approche théologique du célibat dans l’Eglise

La Révélation du Christ déplace-t-elle notre regard sur le célibat ? L’existence des célibataires serait-elle un signe dans le monde actuel ? Pour aborder cette question, tournons-nous d’abord vers les Pères de l’Église. Le célibat est-il à leurs yeux une vocation ? Ou serait-il un état de vie qui exigerait des autres une attention privilégiée ? Pour les Pères, ce qui distingue les chrétiens les uns des autres n’est pas leur état de vie (marié ou non), mais leur manière d’être et d’écouter le Christ, inspirateur de toute relation. Ma vie engagée dans une conversion évangélique est une question plus importante que de savoir si je suis ou non marié(e).

Il n’y a qu’un idéal évangélique auquel doit tendre chaque chrétien selon ses propres talents. Aux yeux des Pères de l’Eglise, le célibat ou le mariage ne sont donc pas des vocations en soi, mais un état de vie qui entraîne une manière singulière d’être chrétien.

Pour beaucoup de célibataires, la solitude peut être difficile à vivre. Pour Jésus, mariage et célibat sont deux états de vie subordonnés au Royaume et sanctifiés l’un et l’autre pour leur référence au Royaume. Dans cet état de vie personnel, il faut voir qui je suis devenu(e) dans le Christ, et vers où me mène cette transformation baptismale.

Il y a une bonne et heureuse solitude de celui ou celle qui vit dans l’union avec Dieu et dans la bienveillance avec tous. Existe au fond de lui ou d’elle un terrain de paix, un milieu paisible qui n’est rien d’autre que l’union à Dieu. Celle-ci est le milieu dans lequel nous vivons nos relations aux autres et à nous-même. La mauvaise solitude se coupe de la relation à Dieu. Le Père ne laisse jamais Jésus seul : Jésus communie librement au dessein bienveillant de son Père ; il agit en communion à l’immense amour de Dieu le Père. La vie baptismale, se recevant comme vraie vie dans le monde avec le Christ, est la source de tout état de vie chrétien. Dans ces conditions, ne serait-ce pas au mariage de se définir par rapport aux célibataires ? Les célibataires ont une proximité particulière avec le cœur de Jésus.

+ Benoît RIVIERE

Mgr Rivière a donné une conférence aux Bernardins, sur les approches théologiques et pastorales du célibat dans l’Eglise, le 5 décembre 2020. Conférence à retrouver en vidéo sur le site du diocèse.