Qu'est-ce que le Carême

CAREME

A l’origine, le carême recouvrait la période durant laquelle les catéchumènes vivaient l’ultime préparation du baptême qu’ils recevaient à Pâques. Il consistait essentiellement en un temps de jeûne, de prière, et d’enseignements donnés par l’évêque.

Ce n’est qu’au IVe siècle que cette période de préparation à Pâques a été étendue à quarante jours pour tous les chrétiens.

Dans la Bible, 40 est un chiffre symbolique :

  • Les 40 années d’exode du peuple hébreu à travers le désert, avant d’arriver en Terre Promise.
  • Les 40 jours que Moïse a passé sur le mont Sinaï à l’écoute de Dieu ;
  • Les 40 jours de Jésus au désert, affrontant Satan, avant le début de sa mission.

Aujourd’hui encore, le Carême est un chemin à parcourir pour marcher vers Pâques, à la rencontre du Christ ressuscité. C’est un temps pour se tourner vers Dieu, et regarder ce qu’il y a à convertir en soi ; un appel à se débarrasser du superflu pour aller à l’essentiel, à ce qui fait vivre : retrouver la Source. C’est se laisser guider par l’Esprit-Saint afin de s’ajuster toujours mieux à la volonté du Père, par une écoute plus assidue de la Parole de Dieu, par la contemplation de Jésus le Christ. Autrement dit : prendre appui sur la Parole de Dieu, pour apprendre à mieux rejeter le mal afin de mieux aimer Dieu et les hommes ! Pour cela, l’Eglise nous donne des pistes très concrètes :  la prière, le pardon et le partage.

Au bout de ce Carême, il y a Pâques ! Alors, c’est avec une foi, une espérance et une charité renouvelées, le cœur plus léger, que les chrétiens peuvent exulter de joie lors de la très belle célébration la nuit de Pâques (la Vigile Pascale) et rendre gloire à Dieu avec le Christ ressuscité !