1 place cardinal Perraud - 71 407 AUTUN Cedex 03 85 86 97 30

Société et solidarité

Échos du monde - CCFD

N° 319 – Octobre à décembre 2021

Dans ce numéro :

Un édito détaille les progrès réalisés grâce au plaidoyer. Ici et là-bas, par leurs paroles et leurs actions, les sociétés civiles font pression sur les institutions pour que les politiques publiques soient au service des personnes.

 

Un reportage montre comment ITECA – partenaire du CCFD en Haïti – accompagne les communautés paysannes décimées lors du séisme d'août dernier : sécurité alimentaire – reconstruction des habitations, des circuits d'approvisionnement routier et en eau – mise en place de comités locaux pour gérer la protection civile.

Dressant un bilan décevant de la COP26 à Glasgow, un article évoque quelques timides avancées, mais aussi le lourd tribut que paient déjà les pays pauvres face au réchauffement climatique.

Intitulé « La société civile : une force planétaire », un dossier explique ce qu'est une campagne de plaidoyer et donne quelques exemples de ces improbables batailles finalement gagnées :

- Actuellement vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, Jean Ziegler encourage la société civile à lutter contre l'« ordre cannibale du monde », en exigeant la transparence et en réveillant les consciences collectives. 

- Chargée de plaidoyer au CCFD, Lison Rehbinder explique la complexité de son travail : une tâche de longue haleine où chaque avancée compte pour atteindre un objectif parfois lointain.

- En Tunisie, face aux risques d'une marchandisation de l'eau, la société civile se mobilise pour faire reconnaître l'eau comme un bien commun. 

- En lutte contre l’accaparement des terres depuis 2012, un collectif d'organisations maliennes obtient le vote d'une loi qui rend aux paysans la maîtrise de leurs terres.

- Face aux ravages de la COVID19, le réseau Latindadd, partenaire du CCFD en Amérique latine, plaide pour la création d’un revenu de base universel et une imposition sur la richesse et obtient des résultats encourageants, en Argentine notamment.

- En France, les bénévoles et salariés du CCFD organisent avec succès des « safaris » de rue : en 2018 contre l'évasion fiscale, en 2021 contre l'écoblanchiment des multinationales à Bordeaux et pour la justice climatique à Marseille.

- Aidée par le réseau Red Sin Fronteras, partenaire du CCFD, la ville argentine de Catamarca  met en place un conseil d'exilés pour élaborer une politique d'accueil et d'intégration.

- En Asie, une coalition d'internautes appelée « l'Alliance du thé au lait » naît en 2020 pour exprimer l'aspiration à la démocratie et à la liberté d'une nouvelle génération de jeunes asiatiques.

Et partout dans le monde, des graines de solidarité germent contre vents et marées.

- En Irak, l’association Humat Dijlah sauve les marais du Tigre et de l'Euphrate en obtenant leur inscription au patrimoine de l'humanité.

- Exilés au Costa Rica, des militants nicaraguayens dénoncent la violation des droits humains et la fermeture du CENIDH (Centre nicaraguayen des droits humains).

- Originaire du Tchad et président de la Ligue des oulémas du Sahel, l'imam Walar Abakar prêche un islam basé sur le vivre - ensemble et le respect des autres.

Bonne lecture et, si envie de s'abonner, cliquer « Échos du monde » (ou https://ccfd-terresolidaire.org/nos-publications/edm/)

Agenda

janvier   2022
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Sanctuaire de Paray-le-Monial

En savoir +

Communauté de Taizé

En savoir +

Ce site utilise des cookies pour gérer l'authentification, la navigation et d'autres fonctions.
En le parcourant, vous acceptez que nous puissions placer ce type de cookies sur votre appareil.