1 place cardinal Perraud - 71 407 AUTUN Cedex 03 85 86 97 30

Familles spirtiuelles

Le prado

La famille spirituelle du père Antoine Chevrier

Antoine Chevrier est né à Lyon en 1826. Alors que, jeune prêtre depuis 6 ans à la paroisse de Saint André
de la Guillotière, il médite devant la crèche la nuit de Noël 1856, il a une illumination intérieure : Dieu a choisi
de naître comme un pauvre parmi les hommes tandis que l'humanité continue de sombrer. Cet événement le
bouleverse et va déterminer sa vie de prêtre. Pour mieux connaître Jésus-Christ et le suivre de plus près, il
décide d'approfondir quotidiennement l’Évangile et de vivre au milieu des pauvres.
En 1860, il achète le Prado, une ancienne salle de bal mal famée, et y recueille des enfants de familles
ouvrières pour les préparer à la première communion. Pour le soutenir, il rassemble autour de lui des
hommes et des femmes attirés par son rayonnement. Avec leur aide, il veut former des « apôtres pauvres
pour les pauvres » et en particulier des séminaristes. C'est ainsi que les sœurs et les prêtres du Prado
voient le jour et poursuivront son œuvre après sa mort en 1879.
Le pape Jean-Paul II le béatifie à Lyon en octobre 1986. Le dossier pour sa canonisation est en cours
d'examen à Rome.
Aujourd'hui.
4 autres « branches » sont venues étoffer cette famille spirituelle et veulent vivre de la grâce faite au père
Chevrier : des laïcs consacrés (Frères pour les hommes – IFP pour les femmes), des diacres, des laïcs. Les
membres du Prado sont présents dans 50 pays du monde.
Affamés de la Parole de Dieu, les héritiers du père Chevrier fréquentent quotidiennement l’Évangile pour
connaître, aimer, suivre Jésus-Christ pauvre, « l'imiter de plus près », le faire connaître aux pauvres, vivre
pauvres parmi les pauvres ; c'est donc une spiritualité apostolique.
Les pradosiens et pradosiennes aiment en particulier méditer et retrouver Jésus dans 3 lieux fondateurs où
celui-ci s'est fait connaître aux hommes :

  • à la crèche où il naît comme un pauvre,
  • sur la croix où il meurt pour donner la vie,
  • devant le tabernacle où il se fait bon pain pour se donner à tous par amour.


En outre, association laïque reconnue d'utilité publique, La Fondation du Prado poursuit aujourd'hui l’œuvre
du père Chevrier en accompagnant la gestion d'établissements et services à caractère social dans les
domaines de la protection de l’enfance, de l’enfance en situation de handicap, de la protection judiciaire de
la jeunesse et de l’insertion par l’activité économique.
En Saône et Loire.
Vivent leur vocation de baptisés dans le sillage du père Chevrier :

  • 8 prêtres
  • 3 équipes de laïcs
  • 1 sœur


Chaque année, ils se retrouvent le 10 décembre en famille spirituelle pour commémorer et célébrer la grâce
faite au père Chevrier.
Par ailleurs, association laïque du Prado Bourgogne (loi 1901), le Centre Éducatif Spécialisé de Salornay
perpétue l'esprit pradosien en accompagnant l’adolescence en difficulté dans le respect et la défense de
valeurs humanistes.
Contacts pour en savoir plus :

  • Père Jean Robert Courtot – 06 83 46 04 38
  • Nicole Dagallier – 06 77 97 61 14
Agenda
août   2022
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Sanctuaire de Paray-le-Monial

En savoir +

Communauté de Taizé

En savoir +

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner